Foot féminin: grosses inquiétudes sur le championnat local

Très peu voir aucun intérêt autour du foot féminin

Après la dixième édition de la CAN féminine en terre camerounaise, l’on a caressé  l’espoir de voir enfin un engouement pour le foot féminin au Cameroun. Le malheureux constat est tel que c’est un gouffre qui sépare l’intérêt accordé à la sélection nationale, de celui qui est porté au championnat féminin de football.

Le 12 décembre 2016, le bureau exécutif  de la fédération camerounaise de football (FÉCAFOOT) a tenu une réunion à Bafoussam  dans la région de l’ouest, laquelle a fécondé une kyrielle de résolutions. De ces assises l’on a retenu que seuls les joueuses  et dirigeants titulaires d’une licence en cours de validité seront autorisés à prendre part  au championnat. Une résolution qui amène  à s’interroger sur la qualité d’animation de cette compétition, compte tenu du fait que plusieurs clubs de poids de cette division sont suspendus pour des raisons difficiles à élucider. A la rencontre du 12 décembre dernier  à Bafoussam, des questions d’infrastructures et de finances qui constituent les besoins réels du ballon rond sur le plan  local en général, et  du football féminin en particulier, ont occupé une place accessoire au profit entre autres résolutions, de la validation du projet du statut de la ligue spécialisée du football féminin. A coup sur,  voilà une ligue spécialisée  de plus qui laisse envie de voir plus claire sur le rôle et la marge de pouvoir qui  lui sera accordée.

Sur le terrain, le tournoi d’accession à la zone qui rassemble les régions du littoral, du sud -ouest, le nord -ouest et l’ouest, s’est ouvert le 14 janvier dernier. Le calendrier prévoit trois journées  qui mettent en compétition :   As estuaire,  ISIC de Bamenda,   Etow fille de LIMBE, Caïman de douala,  BINAM de Bafoussam,  et SAWA UNITED GIRLS de Douala. La très faible communication qui gravite autour dudit événement est très loin de redorer le blason d’un football féminin en quête d’une âme au Cameroun.

K B C

Laisser un commentaire

Shares
error: Content is protected !!