Cameroun – Gabon: Les Lions en quart

Cameroun – Gabon
Can Gabon 2017. Le Cameroun et le Burkina Faso dans le groupe A à Libreville  accèdent aux quarts de finale. Les lions Indomptables du Cameroun ont écarté de la compétition    dimanche le pays organisateur le Gabon  ,0-0 au terme du temps réglementaire. De leur coté, les Étalons du Burkina  se sont imposés 2-0 devant la modeste formation de la Guinée Bissau. Fait majeur dans cette 31ème édition, le Gabon  est devenu  la 4ème   nation à quitter la compétition en tant que pays hôte depuis  l’histoire de la Can.
 
Après la Tunisie en 1994, la Cote Ivoire en 1984, et l’Ethiopie en 1976, le Gabon cette année, 2017 est la 4ème nation à quitter la compétition au premier tour. La formation des Panthères a été  écartée par son homologue Camerounais, les Lions Indomptables. Malgré le score de parité, le 3ème en autant de sortie depuis le début de la compétition, le pays organisateur  n’a pas pu accéder au second tour, ceci d’autant plus que  dans l’autre match, le Burkina Faso est venu à bout de la Guinée Bissau 2-0. Fin de parcours pour les joueurs du coach  Camacho, un parcours qui aurait pu continuer si les attaquants de son groupe avait été un peu plus adroits durant la rencontre.
Une  première   mi – temps pleine d’espoir pour le Gabon.
Le premier quart d’heure est infernal pour les lions. Les Panthères assiègent leur camp et passent à l’offensive. L’objectif visé est sans doute de filer le maximum de but à l’adversaire, afin de le cueillir à froid. Si Pierre Aubameyang semble très effacé, tel n’est nullement le cas de Bouanga, Biyoko et Evouna. A chaque fois, leur offensives sont stoppées soit par le défenseur Nkoulou titulaire, ou encore Ondoa, crédité d’un match exceptionnel. Les quelques percées du Cameroun n’inquiètent pas le gardien du Gabon Ovono, pourtant hué par les supporters du Gabon. Le pays hôte a obligation de remporter la partie, son public crie, scande et applaudi à chaque touchée du ballon. Mais, Nkoulou, Oyongo et Fai Collins sont imperturbables. Dans les buts, Ondoa est magistral et impérial, le portier de la réserve de Séville en Espagne enraye une balle qui file dans les buts  à la 19ème minute.  Malgré la domination du Gabon au cours de cette période, la formation du Cameroun reste maître de son jeu et ne prend aucun but.
Deuxième période: On ne change pas l’équipe qui n’encaisse pas.
Le coach du Cameroun reste dans son 4-2-3,il prend les mêmes et il recommence. La bataille du milieu de terrain et de la défense semble tenir. Siani et Ngadeu ratissent bien au milieu, et la défense est dirigée par Nkoulou irréprochable tout au long du match. Sur les cotés, Oyongo et Fai sont intrépides. Comme face à la Guinée, les lions retrouvent souvent  leur meilleur jeu en deuxième période. Malgré toutes les tentatives Gabonaises, l’équipe reste soudée et procède à quelques contres. La fin de match est à couper le soufle. Alors qu’on joue les ultimes minutes, le Gabon a la balle du match, synonyme de qualification. Mais à deux reprises, Fabrice Ondoa sauve ses coéquipiers. D’abord Didier Ndong, ensuite Bouanga sont à deux doigts de redonner espoir à toute une nation. Mais le score ne bougera pas. Le Gabon sort de sa propre compétition et laisse continuer Camerounais et Burkinabé. Les lions croiseront sans doute le Sénégal en quart de finale. Une autre paire de manche.
CMA, à Libreville

Laisser un commentaire

Shares
error: Content is protected !!